Passage des gaines et du faisceau

Ce week-end, j’ai fais la partie qui a été la plus pénible de toute la restauration : le passage des gaines.

J’ai d’abord passer plusieurs soirs à poser les baguettes de sols. Bien galère comme truc, et ça bouffe les doigts :-)

Ensuite pour les gaines et le faisceau électrique, ca a été dur dur. J’avais pourtant passé des guides pour les gaines, mais il faut dire que c’est bien étroit a plusieurs endroits, et que l’on fait vite une erreur.

Ensuite il a fallu faire arriver la gaine d’accélérateur sur le moteur alors que normalement elle s’arrête dans le coffre a carburateur. Idem pour la durite d’essence.

Et j’ai aussi réussi a adapter le starter au système d’origine.

Sinon j’ai remplacé le coulisseau de l’accélérateur par une refab, car l’original était tout bouffé. La refab avait des roulettes aux extrémités et ca a eu du mal à passer dans le guidon, mais apres avoir limé un peu tout est en place, et ça coulisse bien.

J’ai choisi pour toutes mes gaines de la gaine teflonée et les cables rentrent comme dans du beurre et sans huile ... le pied. J’ai aussi l’impression que les commandes sont moins dures (frein avant et embrayage)