Restauration du moteur de l’Acma v53

Le gros problème de ce vespa quand je l’ai acheté c’est que le moteur ne fonctionnait pas pas très bien. Les vitesses sautaient, le ralenti ne tenait pas, donc il était loin d’être agréable à conduire. En plus de cela petite poussette obligatoire pour démarrer à froid, et semi-marathon pour démarrer à chaud...

J’ai donc entrepris l’hiver dernier une révision complète du moteur histoire de mieux connaître la bête.
Un grand merci à Tom59 pour son article sur le démontage pas à pas du moteur… un vrai régal.

JPEG - 2.4 Mo

Le spy n’avait pas l’air très étanche.

JPEG - 2.5 Mo

L’embrayage en liège a eu un peu chaud

JPEG - 2.5 Mo

Carter ouvert. Un peu noir autour du vilo, mais pas si pire.

JPEG - 2.4 Mo

J’attaque la boite. La rondelle frein du coulisseau ne faisait plus frein ... mais c’était toujours bien serré.

JPEG - 2.5 Mo

Spy vilo référence 1835

JPEG - 2.3 Mo

Croisillon fatigué

JPEG - 2.2 Mo

L’arbre secondaire. Il m’a fallu deux jours pour le sortir. Au début j’y suis allé doucement, mais c’est la manière forte qui a été nécessaire = cale en bois + maillet. Vraiment dur.

JPEG - 2.4 Mo

Ensuite y’a plus qu’à sortir le primaire. un jeu d’enfant à ce niveau là. Attention aux aiguilles :-)

JPEG - 2.4 Mo

Etape de la rondelle a deux trous. Pour ne pas taper, je me suis servis de deux vis qui rentraient dans les trous puis une cornière assez épaisse pour prendre appuis sur ces deux vis, et avec une grosse clefs de plombier je faisais tourner le cornière. Résultat garanti ! (si ce n’est pas clair je vous prendrais un photo)
On aperçoit derrière une espèce d’entretoise.

JPEG - 2.3 Mo

On attaque la restauration du pignon élastique.
Assez galère pour percer bien au centre. J’y ai passé plusieurs meche, mais ça l’a fait. Ensuite un coup de chasse goupille et ça sort.

JPEG - 2.4 Mo

finalement les ressorts n’étaient pas en mauvaise état, mais impossible de le savoir avant d’ouvrir...

JPEG - 2.9 Mo
JPEG - 2.7 Mo

Changement des ressorts, et je referme tout ça

JPEG - 2.7 Mo

Nettoyage des pièces, changement de tous les roulements et des joints. Ca commence a être bcp mieux.

Opération fermeture du moulin, avec l’astuce des cables pour maintenir le kick, et au 2ème essai ça ferme !

Neutralisation du condo interne, afin d’installer un condo externe de 103. Je n’ai pas de photos de l’installation, mais je pourrais en prendre une à l’occasion.

Résultat des courses :
- le scoot démarre nickel à chaud, comme à froid.
- J’ai changé le sélecteur de vitesse et ça a résolu mes problèmes de vitesses qui sautent.
- le scoot est plutôt fiable : je le prend 3 fois par semaine pour aller bosser, et je l’ai pris pour une grosse sortie de 300km dans la journée (à 50-60 km/h c’est long) lors de la sortie des culs salés. Et il ne m’a jamais laissé en rade.
- Reste un seul problème : mon pointeau de carbu qui n’est pas étanche. J’ai tenté la méthode de positron, mais molo car j’avais peur de l’abîmer. Malheureusement ça n’a pas marché, donc il faut obligatoirement que je ferme mon robinet d’essence dès que le scoot s’éteint. Je me tâte a essayer un PHBG